Les musiciens

Evelio Ferrera Torres
1980-1994 : sonero formé à la Casa de la Trova et à l’école de musique de Santiago de Cuba (berceau du Son).  Chanteur choriste de musique traditionnelle il devient chanteur du Septeto Santiaguero puis chanteur lead du Septeto Naborí, reconnu vers la fin des années 1990 comme le meilleur

groupe de musique traditionnelle de la région d’Oriente. De 1999-2001 : avec Naborí, nombreuses tournées de spectacles et festivals en France, Italie et Espagne. Entre autres: Festival cubain de Bordeaux, 1999, Festival Pescara, Italie, 2000.
Il a enregistré 6 CD dont 3 avec Naborí, le dernier ayant été entièrement produit à Paris.
2001 : s’établit au Québec. Chante avec différents groupes dans des festivals, activités culturelles de la Ville de Québec, cérémonies privées ou salles de spectacles, principalement avec Son Cubano une formation de 8 musiciens.
2010 : à Cuba il produit son propre CD: Homenaje a Ustedes, gravé et distribué à Québec.
2013 : Son Cubano devient Me llamo Son avec la collaboration de son complice depuis plus de 10 ans, Michel Boivin. Evelio en est le directeur depuis ce temps.

 _GPE2262-598 Juan Guillermo Baro Cardenas
Études musicales à l‘École Nationale d’Enseignement des Arts à La Havane puis à l’École Professionnelle d’Instructeur en Arts où il obtient son diplôme d’enseignant en musique en 1985.
Il enseigne dans les écoles primaires, secondaires et universitaires, puis obtient un poste prestigieux d’enseignant au Centre de Perfectionnement pour musiciens professionnels à Matanzas.
Durant les années 1990 et 2000, en plus de ses tâches d’enseignant, il se produit en tant que musicien instrumentiste percussionniste avec des groupes dans différents hôtels de Varadero et La Havane.
2006: tournée de 2 mois en Allemagne, Grèce et Pays Bas avec le Projet cubain de musique et de danse.
Au Québec en 2011, ses qualités de musicien accompli sont convoitées par plusieurs groupes mais il se joint au groupe Son Cubano qui devient Me llamo Son auquel il demeure fidèle depuis sa fondation. Sa riche expérience est un atout exceptionnel pour le groupe.

_GPE2184-590Juan Cruz
Né en Argentine, Juan démarre ses études musicales à l’âge de 13 ans par le piano classique. La basse électrique, puis la contrebasse, deviennent rapidement ses instruments de prédilection.
Arrivé en France en 1993, il poursuit sa formation musicale à la section jazz du Conservatoire de Marseille, dont il a été lauréat en 2001. Depuis, il multiplie les rencontres et les projets dans des styles aussi divers que le Jazz, le Latin-Jazz, la musique brésilienne et afro-cubaine, le funk, le reggae, la
chanson française ou encore la musique sénégalaise et guinéenne. Tout au long de sa carrière, il se produit dans de nombreux pays d’Europe, d’Amérique Latine et d’Afrique du Nord.
En 1999 il intègre la formation Zumbao, un des groupes phare de la salsa dans le sud de la France. Depuis, il est présent dans de nombreux projets afro-cubains de la Côte d’Azur, tels que Son Iya, Sonoro, Diabloson ou encore Cheverefusión.
Au Québec depuis 2012, il ne tarde pas à retrouver le « son » : sa rencontre avec Evelio Ferrera Torres ouvre un nouveau chapitre dans son parcours. Désormais, c’est avec fierté que Me llamo Son compte dans ses rangs ce bassiste accompli et versatile.

Tomas Sánchez Marquez
De Santiago de Cuba, il commence à étudier la trompette dès l’âge de 8 ans avec son père, trompettiste cubain connu. Il débute sa carrière professionnelle avec des groupes de la région d’Oriente, puis avec le groupe Sonido Caliente, au Festival de musique cubaine, remporte le disque d’argent pour le meilleur groupe de l’année 1996. Par la suite, une succession de voyages au Mexique, Espagne, Portugal et Canada le consacre comme trompettiste accompli. Au Québec depuis 2006, il travaille avec différents groupe de musique latine. Ces expériences enrichissantes lui permettent de comparer les différents styles musicaux intégrants la trompette. C’est en 2018 qu’il se joint à Me llamo Son.
Les notes typiquement cubaines de sa trompette ne peuvent se confondre avec aucun autre rythme. Il  complète le sextet en y apportant les phrasés typiques de son instrument dans le respect du son cubain.

Yunior Torres Montano
De Sancti Spiritus, Cuba, Yunior a reçu sa formation musicale en piano à l’École Ramo Leocadio Bonachea puis a poursuivi à l’École d’arts Manuel Ascunce Domenech, Santa Clara.
Dès la fin de ses études musicales il se joint à la compagnie Corimacao qui produit des spectacles et événements artistiques dans la province de Matanzas.
En 2008, avec le  groupe Carlos Joel y la balanza, série de spectacles dans différents hôtels et clubs de Varadero. En 2013, avec ce même groupe, voyage au Mexique où ils se produisent dans différents hôtels.
Au Québec depuis 2014 il travaille avec différents groupes de musique latine.
En 2016 il se joint à Me llamo Son avec lequel il partage sa passion et son expérience pour le piano et le son cubain, renforce les chœurs, apporte un dynamisme contagieux et un souffle de jeunesse par sa bonne humeur constante.

Dayron Luis San Juan Muguercia
Diplômé de l’école de musique Marta Machado à Cuba, Dayron débute sa carrière musicale à La Havane avec l’orchestre Raicel y sus Chicos del Sabor et Base Llenas.
Il perfectionne ses talents musicaux en devenant élève du grand percussionniste cubain Tomás Ortiz (Panga), sommité mondiale dans le domaine.
À partir de 2010 il travaille avec le groupe Sol Caribe dans différents hôtels de Cayo Largo.
En 2014 il s’installe à Québec où il partage sa passion pour la musique avec différents groupes latino.
En 2016 il intègre Me llamo Son où il est apprécié pour le rythme et la saveur cubaine qu’il y apporte mais aussi pour la pertinence de ses interventions.